Thibault DesmoulinsDocteur en droit (Univ. Paris II) Qualifié en droit public (CNU 02) Secrétaire Général de l'Institut Villey

Présentation

Thibault Desmoulins est docteur en droit, diplômé et lauréat de l’Université Panthéon-Assas (Paris II). Il est qualifié aux fonctions de Maître de conférences en droit public (section 02) et en histoire du droit (section 03) par le Conseil National des Universités (CNU).

Il a été Enseignant-chercheur contractuel à l’Université de Cergy (2019-2020), à l’Université de Vincennes Saint-Denis (2014-2016), et chargé d’enseignement en droit public à l’Université Panthéon-Assas (2012-2014, 2016-2019). Il a également été membre du jury d’examen d’accès au CRFPA à l’Institut d’Études Judiciaires de l’Université Panthéon-Assas (2016-2019).

Il est actuellement Secrétaire général de l’Institut Michel Villey ainsi que Secrétaire de rédaction des revues Jus Politicum et Droit & Philosophie (Dalloz).

 

Recherches

Ses domaines privilégiés de recherche sont le droit constitutionnel français et étranger, la théorie de l’État ainsi que l’histoire de la pensée juridique. Ses travaux portent plus particulièrement sur les fondements théoriques et historiques du droit public, notamment à travers l’étude du pouvoir exécutif, des périodes de crise et des formes de légalité.

Sa thèse de doctorat intitulée « L’Arbitraire, histoire et théorie. Le pouvoir de surmonter l’indétermination de l’Antiquité à nos jours » a été soutenue publiquement le 12 juin 2018, devant un jury composé des Professeurs Olivier Beaud, Grégoire Bigot (Rapporteur), Jean-Marie Carbasse (Président), Laurent Pfister, Carlos-Miguel Pimentel (Rapporteur) et François Saint-Bonnet (Directeur). Elle a obtenu la mention très honorable, les félicitations du jury à l’unanimité ainsi que l’autorisation d’être proposée pour un prix de thèse et publiée en l’état. Elle a obtenu le prix de thèse 2019 de l’Université Panthéon-Assas (Paris II) et sa publication est actuellement en cours.

 

Publications

Travaux de recherche

« L’Arbitraire, histoire et théorie. Le pouvoir de surmonter l’indétermination de l’Antiquité à nos jours », thèse de doctorat en droit, Université Paris II Panthéon-Assas, 2018, 520 p.

« Législateur et crise sanitaire. Contribution à l’étude des lois d’exception », mémoire de master en droit, Université Paris II Panthéon-Assas, 2012, 98 p.

Publications dans des revues à comité de lecture

« La formalisation du présidentialisme sous la Cinquième République : le Conseil de défense et de sécurité nationale », Jus Politicum. Revue de droit politique, n° 25, janv. 2021, p. 221-254 [Consulter en ligne].

« La résistance des actes de gouvernement face aux droits fondamentaux »  (note sous CE ord., 25 août 2021, req. n°455744), Revue Droit administratif, 2021, n°12, comm. 47, p. 28-32.

« Protection sociale des réservistes et déclin de la spécificité militaire », Revue Droit social, 2021, n°12 (à paraître).

Contributions à des ouvrages collectifs

« La justiciabilité des actes de gouvernement : contre-étude doctrinale et théorie contentieuse », in : T. Pasquiet-Briand (dir.), Les conflits doctrinaux du XIXe siècle. Une analyse des fondements politiques du droit, Paris, Mare & Martin, 45 000 signes (à paraître).

« Contraindre ou réglementer ? Contribution à l’étude des mesures de lutte contre les crises sanitaires », in La coercition administrative : origines et perspectives (Actes du colloque de l’AFJHD du 26 juin 2015), Paris, Mare & Martin, 65 000 signes (à paraître).

« L’initiative législative sous la Ve République. Le partage des lois à l’épreuve d’un dualisme renouvelé », in Spicilegium Juris Politici. Mélanges offerts à Philippe Lauvaux, Paris, Éditions Panthéon-Assas, 2021, p. 419-432.

Chroniques d’actualité

« L’hyperactivité du Conseil de défense (2/2) : une source de dysfonctionnements exécutifs », Blog de Jus Politicum, 14 oct. 2021 [Consulter en ligne].

« L’hyperactivité du Conseil de défense (1/2) : une conséquence du présidentialisme français », Blog de Jus Politicum, 12 oct. 2021 [Consulter en ligne].

« Réforme législative de l’accès aux archives « secret-défense » : l’apport de la loi « PTAR » du 30 juillet 2021 », Blog du Club des juristes, 5 août 2021 [Consulter en ligne].

« Vers une politisation du secret défense ? Illustrations récentes depuis le Conseil de défense jusqu’aux Archives », Blog du Club des juristes, 2 avril 2021 [Consulter en ligne].

« Le Conseil de défense en temps de pandémie : un lieu stratégique et politique », Blog du Club des juristes, 28 janv. 2021 [Consulter en ligne].

« Le Conseil de défense : notes sur une institution centrale et méconnue en temps de crise sanitaire », Blog de Jus Politicum, 13 nov. 2020 [Consulter en ligne].

.

.

Page en cours de construction