Philippe RAYNAUD, Max Weber et les dilemmes de la raison moderne

  • Éditeur : Presses Universitaires de France
  • Collection : Quadrige
  • Date de parution : 1 octobre 1996
  • Relié : 217 pages
  • ISBN : 2-13-047781-X
fontsizeup fontsizedown

L’ouvrage

"Selon Weber, la politique moderne aboutit à l’alternative entre la domination bureaucratique et le maintien, chez les grands hommes politiques, d’une capacité de décision qui présuppose la possibilité de transcender les pseudo-contraintes techniques (et qui témoigne ainsi pour tous des limites de l’expansion bureaucratique), mais qui repose sur des choix en dernière analyse non rationalisables. Il ne s’agit pas là simplement d’une " morale héroïque " qu’un penseur romantique opposerait abstraitement à la prose du monde moderne l’exigence essentielle, pour Weber, est que la question des fins de l’action reste ouverte, ce qui exclut tout autant l’éloge sans nuances des " chefs " politiques ou le mépris des libertés que la soumission à la rationalité bureaucratique. " Philippe Raynaud.