Philippe RAYNAUD, L’extrême gauche plurielle

  • Éditeur : Éditions Perrin
  • Collection : Pour l’Histoire
  • Date de parution : février 2010
  • Relié : 288 pages
  • ISBN : 978-2-262-02932-6
fontsizeup fontsizedown

L’ouvrage

Un panorama des forces en présence de l’extrême gauche en France, depuis les leaders intellectuels jusqu’aux groupes altermondialistes, qui décrit les formes que prennent les nouvelles radicalités.

Contrairement à ce que beaucoup espéraient, la fin du régime soviétique et la chute du parti qui, en France, s’en réclamait n’ont nullement entraîné la fin des courants qui se nourrissaient de la théorie révolutionnaire et du marxisme. Elles ont au contraire permis le développement de nouvelles radicalités d’autant plus conquérantes que celles-ci se prétendaient libérées de l’héritage du communisme historique. Partant de ce constat, Philippe Raynaud analyse ici ce qui structure, compose et recompose une extrême gauche plurielle, dont l’influence est à la fois forte et durable dans le champ politique français. Altermondialistes, trotskistes de diverses dénominations, maoïstes plus ou moins fidèles au Grand Timonier, Indigènes d’une République réputée ingrate, mouvances écologiques ou postsituationnistes, tous sont ici étudiés. En mettant en lumière le présent d’une illusion toujours vivante, cet essai constitue un ouvrage de référence pour comprendre la France d’aujourd’hui.

Table des matières

Première partie. — Les nouvelles radicalités
La gauche et l’altermondialisme
La fracture coloniale
Le trotskisme, un autre communisme ?
L’extrême gauche, Israël et Palestine

Deuxième partie. — De l’extrême gauche en philosophie
Marxismes imaginaires et révolution introuvable
L’Empire et les multitudes
Métapolitique de la révolution
De la révolution aux droits de l’homme